Il faut diversifier son alimentation - Pogona passion

Ma passion pour le pogona
Aller au contenu

Il faut diversifier son alimentation

Alimentation
Il conviendra de différencier les végétaux et les insectes.
Je prendrai soin d’accorder une attention toute particulière à ces derniers.

Concernant ses légumes, je lui donne tous les jours et à volonté : mâche, roquette, endives, carottes, persil, fanes de carottes… Il faut de préférence éviter les feuilles d’épinard car ces dernières absorbent le calcium et éviter également le choux qui à la longue entraine une constipation. Quand la saison le permet, je lui donne du pissenlit. Il existe bien évidemment d’autres légumes très bénéfiques pour sa santé tels que le cresson, la luzerne, la blette, la chicorée frisée…

Il est important d’avoir à l’esprit que les légumes doivent contenir deux fois plus de calcium que de phosphore. Evitez de prendre des légumes à proximité des zones cultivées afin d’éviter vous l’aurez compris, les pesticides.
Pour les préparer : je commence par les mouiller sous l’eau tiède afin de ne pas créer un choc thermique pour mon pogona. Je les dispose ensuite sur deux feuilles d’essuie-tout afin d’absorber l’eau car trop d’eau dans les légumes provoque à la longue une diarrhée. Ensuite, je les coupe afin de ne pas lui donner de trop gros morceaux. Que ce soit des végétaux ou des insectes, ils ne doivent pas dépasser la largeur de ses deux yeux sous peine de provoquer une occlusion intestinale. Et enfin, je les dispose dans sa gamelle dédiée aux végétaux. Il est primordial d’en avoir une afin de ne pas les mettre sur le substrat, sinon, votre agame risquerait d’avaler du sable en même temps.

Les pogonas juvéniles refuseront de manger des légumes, il faut néanmoins continuer de leur en proposer régulièrement. La mienne a toujours refusé d’en manger étant petite. Elle ne voulait manger que les insectes. Elle a commencé à en manger vers les 4 mois et demi quand j’ai décidé un jour de ne plus lui donner d’insectes afin qu’elle se mette à manger uniquement les légumes. Son «  cinéma » a duré 2 jours et puis elle s’est mise à en manger.

En ce qui concerne les granulés pour pogona juvénile, la mienne n’en a jamais mangé un seul, ou alors je ne l’ai pas vu, mais en tout cas sa gamelle ne diminuait pas. Je ne suis pas en train de dire que cela ne sert à rien de lui en mettre, je dis simplement que la mienne n’en a jamais mangé.

Je vous conseille fortement de lui donner les végétaux avant les grillons, sinon votre pogona risquera de s'empiffrer de grillons et ne mangera pas de végétaux. Plus leur alimentation sera variée et fraîche et mieux ce sera pour eux.

Concernant les insectes : Il est important de varier pour ne pas créer une lassitude alimentaire. Je lui donne régulièrement des criquets, des grillons (domestiques et bimaculatus), des blattes (red runners ou dubia). Vous pouvez également leur donner des vers de morios ou des vers de farine mais attention car à trop forte dose, votre pogona n’acceptera que cette nourriture qui est considérée pour lui comme une friandise et de ce fait, boudera les autres insectes. Les vers de farine à trop grosses doses peuvent provoquer la goutte, maladie douloureuse qui provoque des gonflements aux niveaux des articulations, tremblements et paralysie. Vous pouvez lui en donner 2-3 par semaine. Concernant le souriceau, celui-ci est considéré comme un aliment très gras pouvant former à la longue une masse graisseuse autour du cœur du pogona, donc à éviter ou alors en infime quantité.

Il faut impérativement ne laisser aucun insecte la nuit dans votre terrarium. En effet, le pogona ne ressentant rien la nuit, les insectes non consommés pourraient l’attaquer pendant son sommeil.

Concernant les fruits : Il ne faut pas lui donner tout ce qui est fruits rouges, ni même plantes ou fleurs qui seraient toxiques pour lui (la fleur que vous pouvez prendre est celle du pissenlit). Je lui donne comme fruits, et ce, une fois par semaine et pas plus, et qui plus est en infime quantité, de la figue fraîche, figue séchée, pomme, pêche, orange. La banane est à proscrire car cela peut engendrer une constipation.

Infos : Les pogonas se nourrissent de la même manière que dans la nature, c'est-à-dire de près de 80% de nourriture animale et 20% de végétaux avant qu'ils n’atteignent l'âge sub-adulte (c'est à dire 6 à 12 mois). A partir de l'âge sub-adulte, il faut commencer à inverser le pourcentage de la nourriture animale et végétale au fur et à mesure, c'est-à-dire ≈60% à 70% de végétaux et 30% de nourriture animale.

Il est impératif de nourrir votre pogona au minimum 2h après son lever et retirer sa nourriture ou arrêter 2-3h avant son coucher pour que votre agame ait le temps de digérer convenablement.


Retourner au contenu